Assurance décès

Assurance décès
7
Août

Assurance décès pour les particuliers

En cas de maladie, d’accident, d’invalidité lourde temporaire (d’une durée de plusieurs jours à plusieurs mois) ou définitive ou bien de décès  d’un des membres du foyer, l’équilibre financier de la famille est remis en cause et vous pouvez ne plus être à même de garantir le niveau de vie de votre famille : assurer l’éducation de vos enfants, payer le loyer ou rembourser les mensualités du crédit de votre habitation, etc.

Dans ce cas, les proches doivent supporter des frais supplémentaires (frais liés aux obsèques, droits de succession, recours à un assistant de vie suite à l’invalidité, frais médicaux non couverts par la Sécurité sociale ou une complémentaire santé, etc.) et, dans le même temps, continuer à assurer les charges courantes (loyer, impôts, etc.), alors même que les revenus du foyer sont en baisse.

Les prestations que les régimes obligatoires peuvent vous verser (Sécurité sociale, Régime social des indépendants, etc.) se révèlent souvent insuffisantes (la Sécurité sociale prévoit le versement d’un capital forfaitaire de 3 400 euros). C’est pourquoi souscrire à une assurance décès ou à un contrat de prévoyance peut être judicieux pour pallier les carences du système et anticiper les aléas de la vie. En effet, en fonction du type de contrat choisis et des garanties souscrites,  ils permettent à l’assuré, qu’il soit souscripteur ou non, ou aux bénéficiaires désignés de bénéficier du versement d’un capital (prime unique) ou d’une rente (revenu complémentaire ou de remplacement sous forme de primes régulières) de la part de l’assureur. Il peut par exemple s’agir de la rente dite « rente éducation » qui couvrira les dépenses liées aux études de vos enfants dans le cas où vous viendriez à décéder prématurément (décès par accident ou suite à une maladie).

Grâce à un contrat assurance décès, vous pouvez protéger vos proches et votre conjoint désigné. En cas de décès, un capital, dont le montant personnalisé est librement fixé à la souscription du contrat, est versé aux bénéficiaires de votre choix. En cas d’invalidité lourde, vous recevrez un capital afin de limiter les conséquences liées à la cessation de votre activité et participer à l’assistance éventuellement nécessaire (à domicile ou juridique).

Un décès accidentel ou une maladie invalidante peuvent survenir à tout âge, la garantie décès et les contrats de prévoyance ne sont donc pas réservés aux personnes âgées et il peut être pertinent de souscrire ce type de garanties dès lors que vous souhaitez assurer l’avenir de proches en cas de coup dur, et ce même si vous vous considérez comme encore jeune.

Les assurances obsèques peuvent aussi être une option à envisager pour protéger vos proches et leur éviter des frais importants (en particulier pour les personnes relativement âgées). Parlez-en à votre conseiller, qui saura vous orienter en fonction de votre situation personnelle.

Assurance décès pour les chefs d’entreprise

Pour vous chef d’entreprise, l’assurance décès souscrite revêt un objectif particulier : assurer la pérennité financière de votre entreprise en cas de disparition d’un acteur déterminant dans son fonctionnement.

Assurance Homme clé

Chef d’entreprise ou collaborateur incontournable au bon fonctionnement de l’entreprise pour ses responsabilités majeures, son savoir-faire, sa proximité avec les clients… Il est possible que l’absence d’un homme clé mette rapidement en péril l’avenir de l’entreprise. Vous pouvez vous prémunir de la perte de chiffre d’affaires résultant de la disparition de cet homme clé et vous protégez vos équipes en souscrivant un contrat d’assurance qui prévoit le versement d’un capital à l’entreprise. Les cotisations constituent des charges déductibles du résultat imposable de la société et l’indemnité à verser sera comprise dans le résultat imposable de la société.

 Assurance Associés

Se protéger entre associés permet d’éviter la dispersion du capital à la suite de la disparition brutale d’un associé. En pratique, le contrat assure le versement d’un capital au bénéfice des associés survivants pour financer le rachat des parts détenues par l’associé décédé par exemple et donc préserver la stabilité de l’entreprise. C’est une couverture professionnelle valable dans le cas d’entreprises en France dès 2 associés. Les formalités et conditions prévues sont d’un fonctionnement simple et vous préservez votre outil professionnel.

 Assurance emprunteur 

Nécessaire au moment de l’obtention d’un prêt immobilier, cette assurance constitue, pour le prêteur et pour l’emprunteur, une protection pour couvrir les risques de non-remboursement du crédit consécutif à des événements de la vie (décès, invalidité, chômage…) pendant toute la durée du crédit. En cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie de l’assuré, ce service garantit le remboursement du capital restant dû à la banque (dans ce cas, c’est l’assureur qui verse les sommes dues à la banque). Les avantages sont qu’en cas de sinistre, les conjoints peuvent être couverts s’ils sont aussi emprunteurs, sous réserve d’une adhésion à ce type de contrat.

La loi Lagarde du 1er juillet 2010 accorde à tout emprunteur la liberté de choix de l’assurance de prêt personnel. L’organisme bancaire ne peut vous imposer son contrat d’assurance groupe dès lors que  l’assurance choisie présente un niveau de garantie équivalant au contrat d’assurance de groupe proposé par le prêteur.

Notre avis

Une étude personnalisée de vos besoins est nécessaire afin de définir le type d’assurance et de garanties adaptées à vos situations : n’hésitez pas à passer un appel téléphonique à votre conseiller pour connaître le tarif de ces différentes prestations via un devis ou obtenir une simulation. Faîtes également attention à la limite de couverture, au montant des cotisations, qui peuvent être importantes et à chaque détail contenu dans le contrat soumis à votre signature. L’assurance décès n’est pas à prendre à la légère… pour toute information rapprochez-vous de nous.