Bertrand Boré en direct sur Club Patrimoine

9
Sep

Jeudi 30 janvier dernier, Bertrand Boré répondait aux questions des internautes et de Jean-Pierre Corbel, sur la thématique « La place de l’expert-comptable dans la gestion de patrimoine« .

Voir la vidéo

 

 » L’expert comptable est vu par nos clients chefs d’entreprise comme un généraliste. Si on veut faire un diagnostic de son entreprise, à un moment ou à un autre, la question du patrimoine va se poser. Cela a du sens de travailler avec les experts comptables sur cette thématique »

 » Sur l’interprofessionnalité, nous travaillons très directement avec 500 experts comptables mais il y en a 19 000 en France. Nous sommes « un bout » de la profession comptable, bâtis par et pour les experts comptables. C’est là notre différence avec les CGPI traditionnels. »

 » Nous avons une stabilité en termes d’actionnariat avec une solidité financière qui nous permet de saisir des opportunités. l’indépendance dans le choix des solutions et du conseil est concomitant avec la gestion de patrimoine. Generali Patrimoine n’a pas besoin d’Expert & finance pour développer des milliards d’euros de e contrats à travers le monde. »

« Le jour où il y a l’ombre d’un doute sur notre indépendance opérationnelle, cette structure et donc cette participation financière de Generali ne vaudra plus rien. Notre seule raison d’être est d’être aux côtés de nos partenaires experts comptables »